samedi 26 mars 2016

Encore Un Jour Avec Toi Rachid ??

Hello les Soulplaciens,

Ces derniers temps, ressurgissent les éructations contre-productives d'un certain Rachid Ferrache.
Il s'en prend frontalement à l'industrie du disque en France, radios, labels, directeurs artistiques, télés... Tout le monde en prend pour son grade. Vous connaissez le propos de ce blog, donc les mots de ce monsieur amoureux de musique me parlent et méritent tout mon respect.
Sauf que lorsque ce pourfendeur avait l'accès aux médias qu'il décrie aujourd'hui, je dois fouiller ma mémoire pour y trouver trace d'un titre digne de ce qui rend la musique si belle et en voici un exemple :


Ah je vous entends d'ici : JP t'es pas cool c'est une erreur de jeunesse etc... Ok les amis mais vous souvenez vous de lui comme jury de la Star Ac ??? Moi, oui !!! Et ce n'était pas pour défendre les Ben l'Oncle Soul et consorts, c'était en 2012-2013 et que je sache, la musique était déjà en pleine deliquescence. Pour autant l'exposition, le chèque où les deux n'avaient,eux, rien de nauséabonds.

En fait, tout ce qui est dénoncé dans ces saillies, provient de la mauvaise personne qui crache dans la soupe une fois qu'on lui retire l'écuelle. Quand je lis son immense respect aux immenses musiciens que sont les Daft-Punk, je me pince : Mr ils n'ont eu les Grammy Awards que parce qu'ils ont travaillé avec Nile Rodgers. Vous devriez vous reporter à tous les propos et articles fustigeant les artistes de la French Touch dont il était si compliqué de vendre les disques puisque c'était de la musique réchauffée, tirée de samples pas toujours "clearés". Et je sais de quoi je parle, pour avoir défendu dans ma boutique la place que ces artistes méritaient et ce pendant prés de 30 ans (vous ne me ferez donc pas le procès de la légitimité) . Vous vivez dans une bulle où effectivement la musique est belle, mais cette bulle fait partie d'un monde qui a changé. La musique est un outil d'entertainment, et moins un objet de culture. Si c'est la seule considération que vous portez à l'art que vous défendez alors je vous prends en défaut car j'ai plus de mal que vous à considérer David Guetta comme l'égal de Stevie Wonder ou même Pharell Williams (je sais qu'on est en pleine période de Pâques mais vous avez du Nutella sur le bout de la langue). Tiens en parlant de Pharell, étiez vous de ceux qui le défendaient durant l'époque Neptunes sachant que Michael Jackson avait, lui, refusé leur album qui a ensuite été proposé et accepté par Justin Timberlake...? La musique est devenue un produit qui répond à des soucis commerciaux et des critères dont la qualité n'est pas l'objet premier.
Malheureusement, comme si vous ne regardiez que dans la mauvaise direction,  vous ne parlez que de la musique dite commerciale, hors si vous défendez l'art pour l'art, laissez les petits génies Français se débrouiller, ils ont des oreilles partout, et s'affranchissent du pouvoir des labels et autres médias. Vous êtes comme ces tordus qui voient le mal partout alors que le bien est partout. Aujourd'hui il faut faire la démarche d'aller au devant des artistes qui pourraient nous plaire, nous émouvoir, c'est ça votre boulot si vous avez encore des choses à transmettre. Faire croire qu'aux States les artistes sont plus respectés ??? Vous vous foutez du monde et vous vendez un rêve qui est une chimère. De tous les artistes Français issus du milieu Soul qui se sont exportés,  seules Les Nubians ont obtenu considération et respect.
Alors laissez les amateurs français de bonne musique, faire le long travail qui doit être le leur. Regardez les s'émanciper du canal traditionnel pour organiser jams, concerts, webradios, blogs, bars, clubs qui leurs donnent la part belle et les aident efficacement dans leur cheminement.
Quant à vous, pourquoi ne vous autorisez vous pas une saison dans le car de Stars 80 nombreux seront ceux ou celles qui trouveront intérêt à passer "Encore un jour avec toi" ou pas...

JP

2 commentaires:

  1. Encore un jour avec toi JP ... et ta verve, et tes mots choisis, et ton immortelle colère contre ceux qui osent blesser la musique !!!

    Continué alé douvan. Bèl gwo bo. Fédie

    RépondreSupprimer